Comment faire refleurir une orchidée ?

orchidée

Le Phalaenopsis est la variété d’orchidées la plus répandue. Elle est présente dans nos foyers et s’offre à toute occasion. Si l’orchidée est si appréciée, c’est avant tout parce qu’elle s’intègre dans tous les décors. Que vous adoptiez pour unedécoration classique, moderne, ou encore bohème dans votre maison, il y a forcément de la place pour une orchidée chez vous.

Grâce à leurs couleurs vives et variées, les orchidées sont parfaites pour décorer avec goût votre salon ou votre chambre à coucher. Alors, découvrez les atouts de cette fleur d’intérieur par excellence.

Une fois que l’orchidée est défleurie, il n’est pas rare de douter de sa prochaine floraison. Nous vous livrons donc les quelques gestes simples indispensables pour que votre plante renaisse et refleurisse chaque saison.

À chaque espèce son mode d’emploi

Il existe plus de 25 000 espèces d’orchidées différentes. Parmi les variétés les plus courantes, on retrouve notamment l’orchidée Phalaenopsis autrement appelée Papillon Rosé, l’orchidée Cattleya, l’orchidée Miltonia, l’orchidée Vanda, l’orchidée Paphiopedilum, ou encore l’orchidée Dendrobium.

Toutes ne répondent pas aux mêmes exigences. Si certaines espèces d’orchidées ont besoin de beaucoup d’eau, d’autres se contentent de chercher le maximum de lumière afin de réaliser leur photosynthèse. Par conséquent, avant même de vouloir faire refleurir votre orchidée, il convient de vous renseigner sur la variété que vous possédez. Vous serez ainsi le plus à même d’adapter les soins à apporter à votre plante.

Des conditions de floraison optimales

Pour qu’une orchidée puisse refleurir, plusieurs conditions doivent être réunies. D’abord, la température doit être variable. En effet, les orchidées évoluent dans un climat qui enregistre une alternance de température. De cette façon, si vous souhaitez faire refleurir votre orchidée, vous devez recréer cette variation en plaçant votre plante à mi-ombre en été, et en extérieur durant l’hiver.

À noter que l’orchidée, comme la majorité des végétaux, a besoin d’eau et de lumière pour croître. Si l’un de ces éléments venait à manquer, la floraison de votre plante en serait gravement affectée. Vous pouvez, afin de donner un coup de boost à votre orchidée, ajouter de l’engrais mensuellement en hiver, et une fois tous les dix jours en période estivale.

Taillez votre orchidée

La taille de votre orchidée est une étape essentielle pour conserver votre plante en bonne santé. Cette opération a pour fonction de relancer la pousse de votre orchidée et de limiter un développement trop important des feuilles.

Il est conseillé d’attendre que toutes les feuilles soient fanées ou tombées avant de tailler la hampe florale de votre orchidée. Celle-ci doit être devenue brune et desséchée. Il vous suffira ensuite de couper la tige en biais au niveau du dernier nœud qui est encore vert.

Rempotez votre orchidée

Autre étape primordiale pour faire refleurir une orchidée, le rempotage. Afin d’éviter que votre fleur ne se sente à l’étroit dans son pot, le rempotage doit être effectué à temps, auquel cas les racines ne pourront plus se développer et la plante mourra. Si vous observez que les racines sont enroulées sur elles-mêmes au fond du pot et que le substrat est sec, il est temps de changer de contenant.

Dans un pot plus grand, tamisez le fond de substrat, déposez votre orchidée et complétez avec le substrat restant. Vous pouvez désormais continuer d’arroser votre plante comme à l’accoutumée.

Attention, les orchidées Miltonia et Phalaenopsis ne supportent pas les vaporisations d’eau. Préférez donc un arrosage indirect, par le haut en évitant de trop humidifier les feuilles.